LE COMPOSITEUR ET LE PEINTRE INVITÉS

Régis Campo, compositeur invité de l’Opus 41

Né en 1968, Régis Campo étudie la composition auprès de Georges Bœuf au Conservatoire de Marseille. Il poursuit dans la classe de composition et de civilisations musicales de Jacques Charpentier au Conservatoire de Paris. Il entre ensuite dans les classes d’Alain Bancquart et de Gérard Grisey où il obtient son premier prix de composition en 1995. Dès 1992, il rencontre le compositeur russe Edison Denisov qui le considère alors comme «l’un des plus doués de sa génération». Récompensé par de très nombreux prix, Régis Campo est pensionnaire à la Villa Médicis de Rome durant 3 années. Passionné par la pédagogie, sa classe de composition au Conservatoire de Marseille est un lieu de partage et d’ouverture à diverses esthétiques musicales. Son style, souvent qualifié de ludique et de coloré, met l’accent sur l’invention mélodique, l’humour, la joie et sur une grande vitalité des tempos. Joué dans le monde entier il est élu à l’Académie des Beaux-Arts en mai 2017, dans la section Composition musicale..

 

Daniel Coulet, peintre invité de l’Opus 41

L‘œuvre de Daniel Coulet invite à la verticalité, tant dans ses toiles que dans ses sculptures le regard et la pensée sont contraints à s’élever. Les figures ou les formes qui y naissent sont « en tension », en équilibre mouvementé, et elles obligent le regardeur à prendre conscience de son instabilité et de son ambivalence. Entre terre et air, entre règne animal et végétal, elles sont profondément présentes avec en suspens le questionnement sur leur origine. Certes si on pressent l’héritage de la pensée scolastique et l’aspiration à la lumière, elles persistent à nous lier à la « materia prima » du sol. Ce n’est pas sans mal ni difficultés qu’elles figurent la fragilité qu’éprouve l’humanité à concevoir son arrachement à la pesanteur. Le travail obstiné de cet artiste né en 1954 et présenté dans de nombreuses galeries, musées nationaux et internationaux se construit par le franchissement permanent des seuils de la tradition et de son siècle.