MARIE OPPERT, SOURIRE MUTIN ET VOIX D’ANGE

CABARET ET COMÉDIE MUSICALE

AUVERS OPUS 41- 2

Vendredi 3 juin- 21h 
La Luciole – Méry-sur-oise

Marie Oppert, soprano
Thierry Boulanger, piano
Pierre Boussaguet, contrebasse
François Laizeau, batterie

Rodgers, Bernstein, Legrand, Kosma, Trenet, Loewe, Gershwin

TP: 30€ – TR: 20€ – Pass culture: 5€

Formée à la Maîtrise de Paris dirigée par Patrick Marco qui lui confia de nombreux solos lors de ses nombreuses venues au Festival, Marie Oppert joue dès l’âge de douze ans dans La «Mélodie du bonheur» et fait partie de la reprise du spectacle deux ans plus tard dans un autre rôle. Le Châtelet va encore l’afficher dans «Street Scene» et surtout dans Les «Parapluies de Cherbourg» : à dix-sept ans, elle incarne le rôle de Geneviève immortalisée par Catherine Deneuve. Natalie Dessay est Madame Emery : « une maman de scène, une marraine », commente Marie, qui retrouvera sa glorieuse aînée lors de l’enregistrement de son premier disque, « Enchantée » (Warner), hymne à la comédie musicale paru en septembre 2020. Son baccalauréat et une bourse en poche, Marie a pu partir étudier les trois disciplines du genre théâtre, chant et danse, à Manhattan et y faire « la découverte de tout un monde ». A 25 ans à peine, Marie Oppert s’attache aujourd’hui à développer une technique vocale lui permettant d’aborder l’opérette et peut-être, plus tard, l’opéra. Une soirée éblouissante où les lyrics de Broadway se mélangeront aux musiques de Michel Legrand, Léonard Bernstein ou Liza Minelli.